Actualité Auto

Véhicules importés en Algérie: des prix "raisonnables" qui obéiront à la loi de l'offre et de la demande

Le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar a déclaré que les prix des véhicules importés en Algérie seraient "raisonnables" et obéiraient à la loi de l'offre et de la demande.

"Les prix des véhicules importés obéiront à la loi de l'offre et de la demande", a déclaré le ministre à la presse lors d'une tournée au salon de l'alimentation organisé en marge de la célébration de la Journée mondiale de l'alimentation.

Pour rappel, une convention-cadre a été signée entre le ministère de l'Industrie et le constructeur automobile italien FIAT, filiale du groupe Stellantis,  prévoyant le lancement d'un projet de construction automobile dans la zone industrielle Tafraoui dans la wilaya d'Oran, à l'ouest algérien.

Par ailleurs, le Président de la République a donné des instructions visant à autoriser les constructeurs automobiles étrangers à importer les véhicules pour les vendre en Algérie, parallèlement au suivi méticuleux et continu du processus de lancement d'une véritable industrie automobile en Algérie, dans les plus brefs délais

Également, il est prévu d'autoriser les citoyens à importer les véhicules de moins de trois (03) ans à leurs frais et pour leurs propres besoins et non à des fins commerciales, une mesure qui doit bénéficier - selon le projet de loi de finances pour 2023 - de certaines facilités.

Théoriquement, ces décisions offrent au citoyen algérien trois possibilités pour acquérir une voiture, vous pouvez les consulter en cliquant sur ce lien.

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques

Articles similaires

Commentaires facebook