Actualité Auto

Toyota, Ford et General Motors menacés par Trump, contraints d’installer leurs nouvelles usines aux USA

Le président élu des États-Unis, Donald Trump, tient aux promesses tenues durant sa campagne électorale, et commence par l'automobile, secteur très important dans l'économie américaine. En effet, après Ford et General Motors, Donald Trump s’attaque au constructeur japonais Toyota, qui s’apprête à construire une nouvelle usine au Mexique. Le président menace le géant automobile de taxer et d’augmenter les droits de douane et d’importations, s’il ne délocalise pas l’usine aux Etat-Unis.

Dans un tweet publié le 5 Janvier dernier « Le groupe Toyota avait déclaré qu'il construirait une nouvelle usine pour son modèle Corolla en Basse-Californie, au Mexique. Non ! Construisez-la aux États-Unis ou bien payez des droits de douane élevés », le nouveau président annonce la guerre aux constructeurs automobiles, en les contraignant de construire leurs nouvelles usines sur le sol américain. De son côté, Toyota et notamment Honda ont déclaré qu’ils maintiennent l’implantation de leur usine à Guanjuato au Mexique « Nous construisons les automobiles au Mexique pour les vendre aux États-Unis et en Europe, et nous ne voulons rien changer », a déclaré le PDG de Honda, Takahiro Hachigo.
Rédactrice Web
Une touche de féminité dans ce monde d’auto ! J’ai intégré l’équipe Autobip en septembre 2015, après un cursus en communication Graphique. Le domaine rédactionnel m’était familier

Articles similaires

Commentaires facebook