Actualité Auto

RENAULT TRUCKS ALGERIE : les premiers camions made in Algérie dès 2019

Renault Trucks Algérie a participé aux journées techniques sur la Sous-traitance Véhicule (JTSV Algérie) organisées par le Ministère de L’Industrie et des Mines, une démarche qui s'inscrit dans le cadre de la stratégie du groupe Volvo à développer un plan d’intégration local spécifique à l’Algérie en ligne avec les exigences du cahier des charges relatif au montage et à la production automobile, en vue de démarrer son activité d'assemblage de camions Renault et Volvo avec un taux d'intégration élevé, à travers son partenaire SOPROVI, qui débutera son activité au niveau de l'usine sise à Meftah avant la fin de l'année en cours, pour sorti les premiers camions début 2019.

A l'issue de ses journées techniques sur la Sous-traitance Véhicule, Mr Georges Haidar, Directeur Général de Renault Trucks Algérie et Mr Johan Marchner, Senior Vice Président des Achats du groupe Volvo, annoncent que la short- list compte pour le moment une dizaine de partenaires locaux qui peuvent participer à la fabrication de pièces et composants dès le début de l'activité de l'usine de montage de camions Renault et Volvo en Algérie prévue avant la fin de l'année 2018. Cette liste reste bien évidement ouverte selon Mr Johan Marchner qui précise que la sélection des fournisseurs, présentant les caractéristiques conformes aux exigences du groupe Volvo, est un élément clé pour répondre aux opportunités d’exportation, mais que les partenaires locaux doivent aussi s'engager dans un esprit de partenariat d'entreprise à suivre l’accompagnement et savoir exploiter le savoir faire acquis pour contribuer à développer une réelle activité de sous-traitance.

"Ce qu’on cherche c'est des exigences techniques mais aussi un état d'esprit pour évoluer dans le cadre d’un encadrement et accompagnement.", Mr Johan Marchner, Senior Vice Président des Achats du groupe Volvo.

Pour rappel, SOPROVI, qui assemblera les camions Renault et Volvo, permettra la création d’environ 300 emplois, dont 200 emplois directs et 100 emplois indirects et sera structurée de manière à répondre aux impératifs du marché algérien et à l’environnement concurrentiel. La première phase de recrutement des opérateurs de l’usine sera très prochainement lancée et les futurs employés seront formés notamment aux technologies de Renault Trucks . La mise en place d’une école des métiers dédiée à leur formation est également prévues. Cette école profitera également aux effectifs des distributeurs partenaires en charge du servie après-vente.
Rédacteur en chef
Grand passionné d’automobile depuis mon enfance, mon objectif au quotidien était de trouver le moyen d'arracher le volant à mon père. Lorsqu’on parle d’émotions motorisées, le réve et l

Articles similaires

Commentaires facebook