Actualité Auto

Pénurie d’essence à Alger

Voilà maintenant 5 jours que les files de voitures s’enchaines tout au long de la journée jusque-tard dans la nuit devant les stations-services d’Alger en quête de cuves non à sec. Après une rupture de stock en un temps record pour un approvisionnement de deux jours, nombre de stations d’essence se sont vue dépassées face à la réaction des automobilistes qui anticipent une pénurie pour les prochains jours.

A l’ouest, la crise du carburant persiste et sévit de jour en jour. Aurait-t-elle atteint la capitale ? De peur de voir le même cauchemar se répéter, l’algérois se précipite à faire le plein d’essence. Oran, Tlemcen, Aïn Temouchent et Sidi Bel-Abbès vivent un enfer quotidien ces derniers jours pour alimenter leurs véhicules. Il s’avère que la contrebande de carburant a même fait quelques victimes qui ont vu leurs voitures endommagés, un carburant qui s’est finalement avéré non conforme pouvant causer des dégâts matériaux.

Certaines question mérites d’être posées, vue l’étendu des rumeurs concernant une pénurie d’essence en premier lieu et d’un carburant pollué par la suite. Qui serait à l’origine de ces pénuries, quel en est le motif et qu’en sera le résultat ? Va-t-elle durer encore longtemps et causer encore plus de désarrois ?

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques

Articles similaires

Commentaires facebook