Actualité Auto

Mohamed Djebili s'exprime sur l'importation des voitures électriques

<p><b>Dans un entretien accordé à la chaine Echourouk, Mohamed Djebili, le responsable du secrétariat technique des deux comités chargés de la construction automobile et des concessionnaires de véhicules neufs au niveau du ministère de l'Industrie, s'est exprimé sur le sujet de l'importation de véhicules électriques, le nouveau article introduit dans le cahier des charges régissant l'activité des concessionnaires automobile en Algérie.</b></p><p>En effet, l'article 27 bis du nouveau cahier des charges régissant l'activité des concessionnaires automobile stipule ce qui suit: "les concessionnaires doivent veiller, dans leur gamme de véhicules de tourisme, à la promotion de véhicules électriques. Les concessionnaires sont tenus d’honorer toute commande exprimée de véhicules électriques à hauteur de 15% du total de véhicules de tourisme commercialisés".</p><p>Dans ce cadre, Mohamed Djebili a fait savoir que les concessionnaires ne sont pas obligés d'importer des voitures électriques avec un quota de 15 %, mais ils sont obligés de répondre aux demandes des clients voulant acheter des voitures électriques et ne peuvent pas les refuser, en précisant que lorsque le concessionnaire atteint un pourcentage d'importation de véhicules électriques qui atteint 15 % du total de véhicules de tourisme commercialisés, il peut refuser les demandes des clients.<br></p><p>Le même responsable a également révélé que les voitures électriques qui seront commercialisées en Algérie seront dotées de batteries rechargeables qui peuvent être chargées par n’importe quelle prise domestique, et ce, en attendant la mise en place des stations de recharges et d'infrastructures dédiées aux véhicules électriques.<br></p><p></p>
Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques

Articles similaires

Commentaires facebook