Actualité Auto

Mitsubishi Motors arrête la production en Russie

Alors que la guerre continue à faire rage en Ukraine, de nombreux constructeurs automobiles ont cessé leurs activités en Russie. Aujourd'hui, le constructeur automobile japonais, Mitsubishi Motors, a décidé d'arrêter la production dans son usine russe de fourgonnettes à Kalouga qu’il possède avec Stellantis jusqu’à nouvel ordre.

Cette décision a été prise en raison du manque de composants et de la perturbation des chaînes d’approvisionnement dans le cadre de l’imposition de sanctions contre la Russie après le début de l’opération militaire en Ukraine, ainsi Mitsubishi a rejoint les autres grands constructeurs qui ont interrompu leurs activités en Russie. "En raison de difficultés logistiques, les exportations de véhicules et les livraisons de pièces vers la Russie sont suspendues depuis mars", a indiqué Mitsubishi dans un communiqué.

L’usine de Kalouga est un site de production de véhicules de l'ancien groupe PSA Peugeot Citroën et Mitsubishi, elle assure la construction du modèle SUV Mitsubishi Pajero Sport et des fourgonnettes commerciales de taille moyenne tels que le Peugeot Traveller, l’Opel Combo et le Citroën Berlingo. Toutefois, Stellantis a déclaré fin mars qu’il devrait bientôt fermer l’usine de Kalouga car elle manquait de pièces.

Les ventes de voitures neuves en Russie ont chuté de 63% en mars, se contractant pour un neuvième mois consécutif, alors que l’industrie faisait face à une grave pénurie et à une flambée des prix.

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques

Articles similaires

Commentaires facebook