Actualité Auto

Ministère de l'Industrie: rencontre sur le développement de l'industrie des cycles et motocycles

Le ministère de l'Industrie a organisé, mercredi à Alger, une rencontre spéciale pour le suivi et le développement des activités liées à l'industrie des cycles et motocycles, indique un communiqué du ministère.

Présidée par le secrétaire général du ministère, Salah Benbrik, en présence de près de 40 opérateurs économiques parmi les industriels et les sous-traitants activant dans cette filière, la rencontre vise à cerner les problèmes et les lacunes émaillant l'activité de l'industrie des cycles et motocycles pour tenter de leur trouver des solutions, notamment à travers l'exploitation des capacités industrielles existantes et la création d'une cohérence et une intégration entre les différentes entreprises investissant ce créneau.

Le ministère aspire, à travers cette initiative, à développer cette filière industrielle à la faveur de la conjugaison des efforts de tous les acteurs, entre fabricants, sous-traitants, administrations, et instances publiques, et à l'organiser en groupe professionnel (cluster), précise le document.

A cet effet, M. Benbrik a salué l'importance de regrouper tous les acteurs de cette filière dans un groupe professionnel pour davantage d'efficacité et la création d'une meilleure synergie, voire intégration des investissements afin d'encourager la production nationale, et partant réduire les coûts et favoriser la commercialisation de produits plus concurrentiels aux niveaux, local et international.

Ainsi, le responsable a mis en avant l'importance de l'activité liée à l'industrie des cycles et motocycles en Algérie, comptant parmi les secteurs connaissant une importante dynamique qui se sont imposés sur la scène industrielle nationale, à la faveur du lancement de plusieurs usines dans le montage, enregistrant actuellement des taux d'intégration considérables.

La rencontre est une occasion propice pour la relance du secteur, en faisant valoir tout son potentiel et en cernant les entraves, problèmes et lacunes afin de sortir avec des recommandations pratiques favorables au lancement immédiat des investissements à l'arrêt pour diverses raisons, a-t-il estimé.

Selon le communiqué, le nombre de motocycles immatriculés en Algérie est passé de 126.000 motocycles en 2013 à 181.400 motocycles en 2019, soit une hausse de 1500% en l'espace de six ans.

Face à cette évolution, "l'investissement industriel dans la fabrication de motocycles et tous les intrants mécaniques est considéré comme étant l'un des principaux domaines bénéficiant de l'appui du secteur de l'industrie", a ajouté le SG du ministère.

Pour leur part, les participants ont salué l'organisation de ce genre de rencontres par le ministère, dont le but est d'organiser, voire de développer cette filière, conclut le communiqué.

APS

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques

Articles similaires

Commentaires facebook