Actualité Auto

Marché Automobile Algérien : Pas d’opération d’importation sans l’aval du Conseil du Gouvernement

Le rapport du conseil des ministres du 20 Septembre 2020 vient d’être publié et une décision majeure a attiré notre attention. En effet, Abdelmadjid Tebboune vient de décider la soumission de toutes transactions en devises à approbation préalable du conseil du gouvernement.  

L’importation automobile vient de voir se dresser une nouvelle barrière devant elle, en effet, il a été décidé par le président de la république lors du dernier conseil des ministres, le passage obligatoire par le Conseil du Gouvernement avant le lancement d’une opération d’importation ou toutes autres transactions en devises.

Ce check préalable du gouvernement sous le principe de préserver les réserves de changes et le produit national est louable en soi, néanmoins, cela pourrait engendrer plus de délais dans les opérations d’importation, au détriment du consommateur algérien, qui attend l’arrivée des premiers véhicules importés avec impatience

Par ailleurs, il a été également décidé de soumettre à l'approbation préalable du conseil du gouvernement ou du conseil des ministres, en cas de nécessité, toutes les mesures relatives à la définition de la liste des produits interdits à l'importation.


Rédacteur
Attiré par l’automobile depuis mon plus jeune âge et passionné par tout ce qui roule

Articles similaires

Commentaires facebook