Actualité Auto

Le ministre de l’Industrie évoque le dossier de la construction automobile en Algérie

Dans une interview accordée à nos confères du "Algérie maintenant", éditée en langue arabe, le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a évoqué le sujet de la construction automobile, en précisant que l'importance du marché automobile algérien attire les constructeurs internationaux intéressés par la commercialisation de leurs véhicules, et en soulignant la nécessité d'exploiter et de valoriser cet intérêt afin d'établir une industrie locale en contrepartie de la commercialisation de ces véhicules.

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a fait savoir que la stratégie adoptée précédemment dans l'objectif de relancer l'industrie automobile, qui reposait sur l'installation locale comme point de départ, avec une augmentation du taux d’intégration à moyen terme avant d’aller vers une véritable industrialisation à long terme, n’a pas été efficace, car le montage automobile nécessite des sommes énormes de devises pour importer les kits d’assemblage.

Dans ce contexte, M. Zeghdar a précisé que cette stratégie a coïncidé avec la baisse des prix du pétrole, qui représentent la plus importante source de devises pour notre pays, ajoutant que tous les anciens concessionnaires automobiles se sont précipités vers cette activité, ce qui rendait impossible la poursuite de cette stratégie et le trésor public ne pouvait la supporter.

"Après que l’expérience du montage automobile se soit avérée inefficace, et face à un marché qui attire l’attention des grands constructeurs automobiles, l’opportunité se présente d’inciter à la fabrication de véhicules localement en échange de l’obtention du marché local. La condition principale est l’investissement effectif dans cette filière industrielle et l’intégration des usines implantées en Algérie dans les réseaux internationaux d’usines implantés par ces industriels", a détaillé le ministre.

Selon M. Zeghdar, la relance de l’industrie automobile se fait en poussant les constructeurs mondiaux à établir des investissements directs étrangers créatifs pour la richesse locale en fournissant tout le nécessaire pour cela loin des complications administratives.

Lire aussi : Construction automobile: La loi sur l'investissement permettra aux constructeurs automobiles de s'installer en Algérie

Dans ce contexte, le même intervenant a révélé que son département ministériel travaille à "l’élaboration et à la mise en œuvre de la stratégie optimale pour atteindre ces objectifs, qui est de créer de la richesse et de la valeur ajoutée en exploitant des marchés importants comme celui de l’automobile en les finançant par une véritable industrie locale, ce qui permet de créer des milliers des postes d'emploi pour nos jeunes et de créer une chaîne de valeur qui contribue au développement économique de notre pays".

Le ministre de l'Industrie a également indiqué que plusieurs constructeurs internationaux intéressés à investir en Algérie dans le domaine de la construction automobile ont été consultés, le ministère travaille à encadrer cette activité, permettant la sélection des meilleures offres, de manière transparente et impartiale, qui servirait les intérêts de notre économie d’une part, et protéger les intérêts de l’investisseur d’autre part.

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques

Articles similaires

Commentaires facebook