Actualité Auto

Le ministre de l’Industrie affirme la publication des nouveaux cahiers des charges relatifs aux activités d’importation de véhicules et de l’industrie automobile durant ce mois de juillet

Dans une conférence de presse, animée en marge de son inspection du complexe Sider El Hadjar à Annaba, le ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali Braham, a indiqué que les nouveaux cahiers des charges relatifs aux activités d’importation de véhicules, et de l’industrie automobile seront publiés durant ce mois de juillet, en affirmant que les nouveaux textes empêcheront les pratiques qu’avaient connues ces deux activités par le passé.

Pour rappel, le nouveau cahier des charges régissant l'industrie automobile a la particularité de différencier entre les investissements étrangers à 100% (puisque la règle 51/49% ne concerne plus cette filière), les investissements d’Algériens en partenariat avec des étrangers et les investissements algériens, avec un régime spécifique pour chacun. En outre, le nouveau cahier des charges priorise les véhicules utilitaires et exige un niveau minimum d’intégration de composantes locales de 30%.

Par contre, le nouveau cahier des charges régissant l’importation des véhicules exige des concessionnaires la possession des capacités nécessaires pour exercer cette activité, notamment en matière de showrooms, d’ateliers de services après-vente et de personnel qualifié. Le concessionnaire ne pourra pas importer un véhicule sans avoir au préalable une commande d’un client. Aussi, l'activité du concessionnaire automobile est concernée par le maintient de la règle 51/49 pour les activités d’achat/revente, ce qui signifie que toutes les marques étrangères en Algérie doivent avoir un partenaire local.

Pour plus d'informations à propos des nouveaux cahiers des charges, veuillez consulter ce lien.

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques

Articles similaires

Commentaires facebook