Actualité Auto

Le CNESE étudie les possibilités de fabriquer une voiture électrique algérienne

Le Conseil national économique, social et environnemental (CNESE), étudie les possibilités de fabriquer une voiture électrique algérienne, a indiqué mercredi à Alger son président, Redha Tir, estimant que l'Algérie a tous les moyens pour concrétiser ce type de projets à dimension environnementale.

Lors d'un point de presse animé en marge de la tenue d'une rencontre-débat sur les politiques environnementales en Algérie, organisée par le CNESE, M. Tir a révélé que le Conseil qu'il préside "développe l'idée de la fabrication d'une voiture électrique algérienne".

Selon M. Tir, l'Algérie recèle des prodiges de renom dans différents secteurs ayants trait au développement d'un tel projet, en plus de disposer des ressources naturelles nécessaires pour le concrétiser à l'instar du fer et de l'acier.

Le président du CNESE estime, à ce propos, que "rien n'empêche les Algériens de nourrir une telle ambition".

APS


Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques

Articles similaires

Commentaires facebook