Actualité Auto

La nomination du nouveau gouvernement: quel avenir pour le secteur automobile avec l'arrivée du nouveau Ministre de l'Industrie ?

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a nommé, mercredi 7 juillet 2021, les membres du nouveau gouvernement conduit par le Premier ministre, Aymen Benabderrahmane. Plusieurs départements ministériels ont connu des changements et l’arrivée de plusieurs nouvelles têtes dans le nouveau Gouvernement, ainsi, M. Ahmed Zeghdar a été nommé nouveau ministre de l'Industrie, en remplacement de Mohamed Bacha qui occupait ce poste à la suite du remaniement ministériel mineur qui a eu lieu en février 2021. Cela soulève des questions quant à l'avenir des activités de construction automobile, d'importation de véhicules neufs et d'occasion en Algérie.

En effet, le dossier de l'automobile en Algérie a déjà connu la succession de 3 différents ministres de l’Industrie, et ce, avec l'arrivée du M. Ahmed Zeghdar à la tête de département ministériel, ainsi, les questions qui se posent en ce moment sont: est-ce que le nouveau ministre va accélérer le suivi des initiatives en cours, notamment concernant l'importation des voitures neuves et les projets de construction automobile ? Le rythme ralenti actuel continuera-t-il à la même façon ? Le nouveau ministre relancera-t-il le projet d'importation de voitures d'occasion, récemment modifié au Journal officiel,
ou bien une nouvelle modification va avoir lieur ? Ce dossier va-il revenir au point de départ ?. Il s'agit des questions sensibles, mais nous espérons obtenir des réponses positives dans les prochains jours.

Pour rappel, quatre (04) dossiers déposés par des opérateurs économiques ont été examiné par le comité technique interministériel conformément aux dispositions du décret exécutif n 21-175 modifiant et complétant les dispositions du décret exécutif 20-227 du 19 août 2020 fixant les conditions et les modalités d’exercice de l’activité de concessionnaire de véhicules neufs. Ces dossiers traités ont fait l’objet de réserves qui ont été notifiés aux opérateurs.

Cependant, le comité doit poursuivre l'étude des 32 dossiers déposés par les opérateurs économiques conformément aux dispositions du même décret exécutif. Dans l'espoir que l'activité d'importation de véhicules neufs sera bientôt relancée et qu'aucun changement qui pourra nous faire revenir au point de départ n'aura pas lieu.

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques

Articles similaires

Commentaires facebook