Actualité Auto

Importation/ Construction automobile: vers la révision du cahier des charges

Dans un entretien accordé à la chaine El Hayat TV, le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a évoqué le dossier de l'importation et de construction automobile en Algérie, en révélant plusieurs points importants concernant ce secteur et la stratégie algérienne dans ce sens.

Interrogé sur le plateau de la chaine El Hayat TV, le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a fait savoir que le Président de la République a ordonné la révision immédiate du cahier des charges fixant les conditions d’importation des véhicules neufs. Dans ce cadre, M. Zeghdar a précisé que pour finaliser le cahier des charges relatif à l'activité d'importation automobile, il faut déjà faire la distinction entre les différents segments de véhicules, car il n'est pas possible d’avoir un cahier des charges qui traite des véhicules touristiques, des utilitaires, des camions, et des engins en même temps, alors que chaque segment a ses spécificités.

"Le président de la République nous a instruit pour réviser le cahier des charges et de donner plus de facilités dans les plus brefs délais", ajoute-t-il, en rappelant qu'une commission travaille déjà sur le dossier. "Il faut aller vers une véritable industrie, moderne et en phase avec ce qui se passe dans le monde", déclare-t-il.

"L'Algérie doit devenir un pays de production automobile, pas seulement un pays de consommation", ajoute M. Zghdar.

Concernant le taux d'intégration, M. Zeghdar a précisé qu'il faut aller vers un niveau d’intégration locale de 40% au moins, ajoutant qu'il est illogique qu'un marché qui nécessite environ 300 à 350 mille voitures par an, ne fabrique pas des voitures, malgré la présence de toutes les capacités et qualifications, en insistant sur la présence obligatoire des sous-traitants pour chaque l'usine afin de dynamiser le secteur industriel.

Enfin, concernant la révision du cahier des charges fixant les conditions d’importation des véhicules neufs, M. Zeghdar a fait savoir que son ministère formera un comité pour étudier ce dossier de nouveau, afin de faciliter la tache des opérateurs opérateurs économiques, qui doivent répondre aux conditions relatives à la disponibilité des salles d'exposition et d’un réseau de services après-vente, au niveau régional et dans les grandes villes.


Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques

Articles similaires

Commentaires facebook