Actualité Auto

Importation Automobile : Vers une année blanche 2020

Moins de quatre mois nous séparent de la fin de l’année 2020 et le processus d’importation automobile vient tout juste d’être lancé. Une question peut légitimement se poser, l’Algérie recevra-t-elle des véhicules en 2020 ? Nous allons tenter d’apporter des éléments de réponses dans cet article. 

L’importation d’un produit aussi complexe que l’automobile peut prendre beaucoup de temps, le nouveau cahier de charge de l’activité de concession automobile vient juste de sortir, le quota général à importer est à peine indiqué. Il reste néanmoins tout un processus.

D’une part, les dits « concessionnaires » devront déposer leurs dossiers de candidature et recevoir leurs agréments provisoires puis surtout agréments définitifs pour pouvoir commencer leurs activités.

D’autre part, ces derniers devront négocier au mieux avec les constructeurs pour passer leurs commandes, le détail qui pourrait freiner les négociations est le fait que les quotas par marques ne sont pas encore connus. Sans oublier la production des véhicules, leurs transports et le passage par l’homologation au près des services des mines.

Cette somme de procédures rend l’arrivée des véhicules importés en 2020 très compromise. Toutefois, cela reste possible, avec une bonne volonté à tous les maillons de la chaine et en choisissant certaines méthodes limitant les délais, comme par exemple l’achat sur stocks et le choix de modèles déjà homologués.


Rédacteur
Attiré par l’automobile depuis mon plus jeune âge et passionné par tout ce qui roule

Articles similaires

Commentaires facebook