Actualité Auto

General Motors trouve une solution pour le rappel des Chevrolet Bolt

Le constructeur automobile américain, General Motors (GM), et son partenaire, LG Chem, ont trouvé une solution pour résoudre les problèmes qui pouvaient créer un risque d’incendie dans les batteries de la Chevrolet Bolt.

En effet, General Motors a confirmé le résultat des analyses préliminaires, indiquant que la cause principale des rares circonstances pouvant provoquer un incendie de batterie provient de deux défauts de fabrication, une anode abîmée et un séparateur plié, qui doivent tous deux se trouver dans le même élément de batterie. Ainsi, la production des batteries aux États-Unis a repris.

Cependant, GM a décidé de donner la propriété au remplacement des batteries des clients qui ont déjà pris possession de leur véhicule. Par ailleurs, GM est en mesure d’identifier certaines périodes de production plus à risque et favorisera le rappel de ces véhicules dans un premier temps. Aussi, GM implantera un logiciel en concession sur les Chevrolet Bolt Électriques  afin de détecter de possibles anomalies sur une ou des cellules à l’intérieur de la batterie. De cette manière, GM sera en mesure de prioriser les cas les plus à risque.

Doug Parks, vice-président principal, Développement des produits mondiaux, Achats et Chaîne d’approvisionnement, chez GM, s’est exprimé sur le sujet : "Nous sommes reconnaissants de la patience dont font preuve les propriétaires et les concessions alors que nous travaillons à proposer des solutions pour ce rappel. La reprise de la production des modules de batterie est une première étape, et nous continuerons de redoubler d’efforts avec LG pour obtenir davantage de batteries. De plus, nous sommes persuadés qu’un nouveau logiciel de diagnostic avancé offrira plus de commodité à nos clients".

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques

Articles similaires

Commentaires facebook