Actualité Auto

General Motors procède au rappel des Chevrolet Bolt EV pour risque d’incendie

Le constructeur automobile américain, General Motors (GM), a annoncé le rappel de tous les véhicules électriques Bolt de sa marque Chevrolet en raison de défauts de fabrication dans la batterie pouvant entraîner des incendies.

En effet, le constructeur américain a constaté que certaines batteries fabriquées par LG Chem à l’usine de Ochang, en Corée du Sud, présentaient des défauts de manufacture mettant en danger les propriétaires. "Dans de rares circonstances, les batteries fournies à GM par LG Chem pour ces véhicules peuvent présenter deux défauts de fabrication sur la même batterie, ce qui augmente le risque d'incendie", précise le communiqué de GM concernant le rappel des Chevrolet Bolt EV.

Ce rappel concerne 73.018 Chevrolet Bolt utilisant les batteries de la société sud-coréenne. Par ailleurs, GM a déclaré que le rappel couvrait les véhicules à partir de l’année modèle 2019 et qu’il arrêterait indéfiniment les ventes de Bolt.

GM a assuré qu'il remplacerait les modules de batterie défectueux par de nouveaux modules, ce qui devrait lui coûter environ un milliard de dollars. Entretemps, les propriétaires de ses Chevrolet Bolt devront limiter la charge de la batterie à 90 % via l’ordinateur de bord, conserver la charge au-delà d’une autonomie affichée de 150 km et garer leur véhicule à l’extérieur immédiatement après leur recharge et ne pas le laisser en charge pendant la nuit, craignant qu’ils prennent feu.

"La sécurité guide chaque décision que nous prenons chez GM, a déclaré dans un communiqué Doug Parks, vice-président exécutif du groupe. En tant que leaders de la transition vers un avenir entièrement électrique, nous savons qu'il est essentiel d'établir et de maintenir la confiance".

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques

Articles similaires

Commentaires facebook