Actualité Auto

General Motors ferme des usines en Amérique du Nord

A l'instar de nombreux constructeurs automobiles, touchés par la pénurie de puces informatiques, qui affecte l'ensemble du marché automobile, General Motors (GM), société mère de Chevrolet, Cadillac et Buick, est contraint de suspendre l'activité de plusieurs de ses usines situées en Amérique du Nord.

En effet, le géant américain General Motors a annoncé la réduction de sa production en septembre dans plusieurs usines d'assemblage en Amérique du Nord en raison de la pénurie mondiale de semi-conducteurs. Au total, GM réduira sa production dans 8 usines d'assemblage en Amérique du Nord. Cette situation impacte notamment la fabrication de ses camions et de ses SUV (sport utility vehicules), les segments les plus rentables du groupe de Detroit. Les véhicules touchés comprennent les Chevrolet Colorado, GMC Canyon et Savana, en plus d'autres modèles. Cependant, GM a déclaré que l'activité se poursuivra à l’intérieur des usines du Texas, du Michigan et de l'Ohio.

"Toutes les annonces que nous avons faites aujourd’hui sont liées à la pénurie de puces.", a déclaré le porte-parole de GM, Dan Flores. La Covid aurait aussi sa part de responsabilité, mais Dan Flores mesure mal l’importance de la cause à effet ici. "La COVID entraîne des contraintes d’approvisionnement dans les pays qui produisent des puces à semi-conducteurs", a déclaré Flores. "Mais je ne peux pas dire si c’est parce que l’on retrouve des taux élevés d’infection parmi les employés ou si c’est le gouvernement qui impose des restrictions aux usines en raison de la pandémie. "

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques

Articles similaires

Commentaires facebook