Actualité Auto

Renault Algérie : Détails sur la reprise de l’usine d’Oran et plus encore

La direction de Renault Algérie vient de nous accorder un entretien, afin de discuter de la reprise de l’activité de montage au niveau de l’usine Renault Algérie Production « RAP » et d’autres perspectives.

Suite à une initiative de Renault Algérie et dans un souci de transparence, nous avons pu avoir un entretien avec la direction de la filiale algérienne de la marque au losange. Le sujet du jour s’orientait principalement autour du redémarrage de l’usine d’Oued Tlelat à Oran, ainsi que de l’activité de Renault Algérie plus globalement.

D’abord, Renault Algérie confirme la reprise d’activité prochaine au niveau de l’usine RAP, suite à la libération des kits d’assemblage qui étaient encore bloqués au niveau d’Oran. La reprise se fera d’une manière progressive, avec un nombre de véhicules assemblés réduit pour le début, avec une augmentation de la cadence par la suite, en respectant à chaque fois les normes du constructeur en termes de qualité. L’usine va donc redémarrer à un rythme modéré, puis évoluer crescendo, jusqu’au rythme de croisière que peut permettre le nombre actuel du personnel, qui a été grandement réduit suite à l’arrêt de l’usine.

Ensuite, en répondant à notre question concernant la qualité des kits de montage après stockage. La direction de Renault Algérie rassure, en annonçant un contrôle systématique des toutes les pièces à chaque niveau de la chaine de production. Les standards de qualité sont sciemment à leur niveau maximal, afin de garantir aux clients la plus grande satisfaction.

Par ailleurs, concernant le volet commercial, la moitié des presque 5 000 véhicules qui seront assemblés sur plusieurs mois sont déjà vendues. Ces anciens clients, ayant fait le choix de patienter et de ne pas se faire rembourser, sont naturellement la priorité de Renault Algérie. Le reste du lot, contribuera à répondre à différentes demandes latentes, notamment envers les sociétés et établissement financiers.

Enfin, nous avons évoqués les perspectives d’avenir de Renault Algérie, par rapport à la donne actuelle et future du marché Algérien. Renault Algérie se dit prête à s’adapter, car l’historique de la marque et l’importance du marché, font que l’entreprise souhaite continuer à faire partie du paysage automobile algérien. Du coté de la production, Renault Algérie précise que l’usine d’Oran constitue déjà un socle solide de départ, cette dernière ayant les capacités d’évoluer en fonction des situations, dans l’étape de transition à venir.

Nous remercions la direction de Renault Algérie pour l’entretien qu’elle nous a accordé. Nous avons tenté d’apporter quelques éléments de réponse, en imaginant les questions que nos lecteurs peuvent se poser. Nous profitons pour les remercier pour leur confiance.


Rédacteur
Attiré par l’automobile depuis mon plus jeune âge et passionné par tout ce qui roule

Articles similaires

Commentaires facebook